not alone

Nord-ouest de la Turquie, Avril 2017
not-alone-1

Plus d’un homme fou

Je ne vois presque jamais quelqu’un m’accompagner pour plus d’un kilomètre. Mais cette fois-ci, mon frangin Jonas s’est aventuré 120 km pour quitter Istanbul avec moi et plonger dans la nature verdoyante. On dormait n’importe-où, ouverts à tout, c’était une vrai vie de gipsie! Bien sûr, tout le monde pensait qu’on était fou, mais on a trouvé le plus grand des respects dans chaque encontre. Quel beau pays, quelles belles personnes.

Leave a Reply

(* Ne t'inquiètes pas, ton addresse mail ne sera donnée à personne)