kazakhstan-camel-land

Nord-Ouest du Kazakhstan, Juin 2018
kazakhstan-1

Kazakhstan

Ayant contourné la Mer Caspienne par la Russie, me voici dans le plus grands pays dont personne ne sait la moindre chose. Terre d’ethnies mixtes, lait de chameau, chevaux sauvages, loups du désert et plaines indomptées qui s’étendent à des milliers de kilomètres… Terre d’extrêmes, ou le soleil brûlant et le froid pétrifiant jouent entre +50 à -50 dégrées. Terre d’extrême hospitalité aussi, où un garçons de 9 ans peut t’inviter chez sa famille pour un humble repas, une douche au saut d’eau, et une nuit sur le tapis familiale. Terre ou Borat n’a jamais mis pied.

Bien qu’enchanté par le désert, les journées entières sans voir la moindre maison, perdu en méditation… Je préfère éviter les zones les plus sèches au moment les plus chauds de l’année. Ça veut dire que je passerai les deux prochains mois de manière sédentaire, à enseigner l’anglais dans une école Kazakh, à travailler en ligne, et à récupérer mes pieds. Je pourrais ensuite continuer ma marche depuis Kandyagash, humble village plein de merveilleuses personnes, direction sud-est vers le Kyrgyzstan et la Chine.

Leave a Reply

(* Ne t'inquiètes pas, ton addresse mail ne sera donnée à personne)